La forêt de mélèzes

FORÊT DE MELEZES

  • risoul-village-foretmelezes-547

Le mélèze, l'arbre de lumière

Risoul est une station de lumière. Le mélèze l’a bien compris, lui qui a besoin d’une luminosité intense pour prospérer. Ici, le soleil favorise la croissance de 900 000 de ces arbres du sud ; il parcourt d’un éclat unique toute la vallée du Guil ; il illumine les amateurs de glisse qui brillent sur les pistes ; et bien après la fermeture du domaine, il éclaire encore le front de neige où se prélassent les vacanciers.
 

Le mélèze aime avoir les pieds au frais et la tête au soleil, c’est pourquoi il se sent si à l’aise à Risoul, commune montagnarde située entre 900 et 2750 m d’altitude. Le mélèze est le seul conifère européen à perdre ses aiguilles en hiver, après les avoir fait progressivement roussir en automne. Au printemps, de jeunes poussent habillent les mélèzes d’un vert tendre… et le cycle recommence pour cette forêt qui change de couleur à chaque saison !
Le mélèze est une caractéristique incontournable de Risoul. Ses habitants l’utilisent encore en tant que bois de construction, comme en témoignent les façades des chalets des hameaux et des petits immeubles de la station.
Soucieuse de préserver au mieux cette richesse forestière qui fait sa réputation, Risoul œuvre depuis la construction de sa station en partenariat avec l’Office Nationale des Forêt pour l’entretenir et la protéger. 


Le mélèze du Guillestrois, notamment de Risoul, est réputé pour ses qualités imputrescibles. C’est pourquoi les vénitiens l’ont largement utilisé au VIe siècle lors de la construction de leur désormais célébrissime cité. Aujourd’hui, le mélèze du Guillestrois sert exclusivement à la construction locale