Le lac de Serre-Ponçon

  • risoul-serreponcon3-811
  • risoul-stmichel-810
  • risoul-boscodon-809
risoul-serreponcon3-811risoul-stmichel-810risoul-boscodon-809

Le Pays de Serre-Ponçon

C’est l’alliance de l’EAU, du SOLEIL et de la MONTAGNE.
Avec son ciel le plus clair, son air le plus sain et son eau la plus pure, vous êtes déjà sûr d’avoir réussi vos vacances avant de partir. Une fois sur place, les sites et paysages magnifiques, les multiples activités sportives culturelles ou touristiques, la gentillesse, la disponibilité et l’accueil chaleureux des gens d’ici vous auront définitivement convaincu. 
Venir dans notre beau pays était une bonne idée et y revenir en sera toujours une.

Les Activités, sur place ou à proximité :
VTT, randonnées pédestres, à cheval ou libres avec ânes bâtés. Les sports en eau vive, rafting, hydrospeed ou sur lac, voile, kayak de mer, bateau à pédales, bateau électrique, canôe, ou dans le lac, la baignade, la plongée, la pêche,  Les sports aériens, parapente, delta, planeur. Les sports de montagne, escalade, Via-ferrata, descente VTT. Et aussi, les parcours aventure, le tennis, les sports moteurs, le karting.

A visiter :
Le Muséoscope du Lac et le Panorama au Belvédère du Barrage, la Maison de l'Eau et des Energies de Serre-Ponçon au pied du Barrage, "Apiland" la Miellerie du Vieux Moulin à Rousset...

Le lac se partage entre deux départements,

  • Les Hautes-Alpes, avec ses nombreux aménagements pour la navigation ou la baignade, avec des villages comme  Espinasses et  Rousset ou se situe le Barrage, en bordure du Bassin de compensation, et
  • Les Alpes de Haute-Provence plus sauvage avec sa cote plus découpée et plus abrupte ressemblant beaucoup aux côtes de la Corse, avec les villages de la Bréole à l’entrée de la Vallée de l’Ubaye et Saint-Vincent les Forts avec sa plage aménagée dont le village domine le Lac de ses 1280m d’altitude.

Plus grande retenue d’eau en France, avec ses 1,2 milliards de m3 d’eau, alimentée côté Hautes-Alpes par la Durance, côté Alpes de Haute-Provence par l’Ubaye est au plus haut à la cote 780m, et à une surface de 2800 hectares (le lac est aussi vaste que celui d’Annecy).
Le climat provençal, les équipements adaptés et l’eau la plus pure font du Lac de  Serre-Ponçon un petit paradis où vous pourrez pratiquer tous les sports d’eau, les pêcheurs n’étant pas oubliés.
EDF s’efforce d’exploiter la retenue de façon que son remplissage soit optimal au début de l’été, le lac permet aussi le remplissage des Canadairs utilisés pour la lutte contre les feux de forêts malheureusement fréquents en période estivale.

 

La Chapelle Saint-Michel,

posée au milieu du lac, elle est un peu l’emblème de Serre-Ponçon. 
Edifiée au XII° siècle au hameau des Couches, elle dépendait du prieuré de Saint-Michel de la Cluse. 
La chapelle fut détruite en 1692 par les troupes du Duc de Savoie et reconstruite à la fin du XVII° siècle. 
Lors de la construction du barrage de Serre-Ponçon, dans les années 60, la destruction de la chapelle était programmée, mais sa position sur un promontoire permit de la sauvegarder. 
Trônant sur un îlot de quelques  dizaines de mètres carrés, la chapelle Saint-Michel est aujourd’hui l’un des sites les plus photographiés du département des Hautes-Alpes. Site que l’on peut approcher, mais pas visiter.

 

Abbaye de Boscodon

Située à 1150 m d’altitude, au cœur d’une sapinière exceptionnelle enserrée dans un écrin de montagnes, l’abbaye est un remarquable monument du XII° siècle.
Fondée en 1130 par Guillaume de Montmirail, elle fut 12 ans plus tard affiliée à l’Ordre de Chalais en Chartreuse et devient l’abbaye la plus importante de l’ordre, vivant de l’exploitation forestière et de l’élevage.

Au cours du XIVe siècle, d'incessantes guerres et de fréquents raids de pillards mirent à sac les bâtiments monastiques et le cloître, épargnant heureusement l'abbatiale. A la fin du XIV° siècle, l’abbaye de Boscodon fut unie à l’abbaye bénédictine de Saint-Michel de la Cluse en Piémont. Cette union ne dura que quelques années, Boscodon resta Bénédictine.

Reconstruite à la fin du XVII° siècle, sa conventualité fut dissoute en 1769 et ses biens unis à l’archevêché d’Embrun. Vendue comme Bien National en 1791, l’abbaye est devenue durant près de 200 ans le cœur d’un petit hameau rural.
En 1972, l’association des amis de l’abbaye se constitua afin de rendre le bâtiment à sa vocation première. Classée monument historique en 1974, l’abbaye a retrouvé par la suite une communauté de religieuses dominicaines avant de se reconstituer sur le plan architectural grâce à de nombreux chantiers de réhabilitation qui en font aujourd’hui un chef d’œuvre de l’art religieux monastique, avec un style roman très pur, proche de l’art cistercien primitif. L’abbaye séduit par sa pureté, sa luminosité et son harmonie des volumes.

Depuis le 1er octobre, l'Abbaye est ouverte aux horaires suivants :
L'église abbatiale et la chapelle St Firmin : Tous les jours, 8h30-18h30 (en accès libre)
La présentation audiovisuelle : Tous les jours, 9h30-18h30 (en accès libre)
Le cloître, la salle du chapitre, la salle du chauffoir, la salle des convers (musée des outils) (entrée payante 2 €), aux heures d'ouverture de la librairie :
du Mardi au Samedi : 10h30 à 12h et  14h30  à 17h30.
Le Dimanche, après la messe de 11h -14h30 à 17h30.
Fermeture hebdomadaire le Lundi
loading
Itinéraire vers :
Coordonnées GPS
Latitude : 44.52790
Longitude : 6.39919